';

Dominique Filhol : « Sur Bugarach, nous sommes allés à l’opposé du traitement journalistique des grands médias »