Kyle Odom, manifeste anti-martien

Kyle Odom a été arrêté le 8 mars dernier après avoir lancé un manifeste anti-martien de 20 pages a travers les grilles de la maison blanche.La veille il avait tiré a douze reprises sur Tim Remington, le pasteur d’une église évangélique de l’Idaho.

Cet article est publié avec LE RAPPORT HUMANOÏDE.

En couverture : Portrait du Pasteur Tim Remington par Kyle A. Odom

Dans un manifeste qu’on trouve en .pdf, Kyle Odom explique que la planète est sous le contrôle d’une civilisation de martiens intraterrestres, et comment Remington et une bande d’aliens hypersexuels ont saboté ses études. Le pasteur s’est réveillé lundi du coma, un miracle pour les médecins, pas pour Kyle Odom.

Pourquoi j’ai fait ça

 :

  • Ma vie a été détruite par une espèce intelligente d’amphibiens humanoïdes qui viennent de Mars. Malheureusement ceci n’est pas une blague. Lisez la suite.

  • Ils étaient là bien avant qu’on existe.

 Leur technologie est un million d’années plus avancée que le nôtre. Je les ai vus faire des choses qui défient la compréhension.
  • Ils disposent d’un stock considérable d’humains qu’ils élèvent et contrôlent dès la naissance. Ils utilisent ces « humains » pour vivre cachés parmi nous. Ils ont l’air complètement normal et savent parfaitement nous imiter.

 Les Martiens vivent sous terre, et à l’intérieur de la lune. 

Ils prennent contrôle des hommes sauvages et les utilisent comme des esclaves sexuels. Vous ne me croyez pas ? Demandez au Président Barack Obama et faites le passer au détecteur de mensonge.

  • Le pasteur Tim Remington est un des leurs. J’ai tiré sur lui douze fois, aucun humain ne peut survivre à une expérience pareille.


  • Ma dernière chance était de faire quelque chose pour alerter le public.


FAILLES DANS LE PHD

Kyle Andrew Odom était certainement un bon élève. Après 4 ans dans les Marines, il reprend ses études en 2010, et s’inscrit en biochimie à l’Université de Moscow dans l’Idaho. Pour supporter le stress des cours, Kyle prend l’habitude de méditer. Un soir de 2014, il raconte qu’une de ses séances l’a conduit quelque part où il n’aurait pas dû aller. Kyle explique être entré dans un état de méditation profonde qui a duré plusieurs heures, et pendant laquelle une lumière bleue est apparue devant lui. Il affirme qu’une intelligence s’exprimait à travers elle, et qu’on lui faisait comprendre qu’il n’avait rien à faire là.

Quand la lumière s’est éloignée, Kyle se souvient avoir reçu une transmission d’amour parfait : « nos esprits se sont connectés et j’ai vu qu’il s’agissait d’une entité féminine. J’ai alors commencé à recevoir le sentiment le plus euphorique, le plus rassurant et le plus heureux de toute ma vie. C’était extrêmement fort et bouleversant. » Après cette expérience, Kyle dit que les cours sont devenus incroyablement faciles pour lui. Il obtient son diplôme magna cum laude en juin 2014, et un mois plus tard, il est retenu pour faire un phD au Baylor College of Medecine de Houston, une école pionnière dans les recherches sur le génome humain.

C’est là que les difficultés commencent. « Je pouvais voir les failles dans tous les travaux de recherches de mes professeurs » explique Odom, « mon cerveau était tellement actif que je comprenais instantanément leurs implications sur des projets entiers ». Kyle fait part de ses inquiétudes à son tuteur qui lui conseille de se détendre. « J’ai essayé de me motiver, mais je voyais des défauts jusque dans les fondations de la théorie génétique. Je suis arrivé à un point où je n’arrivais plus à continuer. Je perdais mon temps. Le lendemain où j’ai quitté l’école, ma vie est devenue un enfer. »

Odom12_1457359596701_883080_ver1.0_1457378829738_898519_ver1.0
Kyle Odom_school shooter

DES TYPES PAS HUMAINS

Kyle Odom perd le sommeil et commence à fréquenter deux étudiants dont les noms ont été raturés. « Je les connaissais à peine, et ça m’a semblé très étonnant qu’ils cherchent à me contacter. Quand je suis allé les voir, ils ont tous les deux pointé leurs doigts dans ma direction comme s’ils me tiraient dessus avec un pistolet ». Kyle explique plus loin que ces deux types ne sont pas humains et ont été missionnés pour faire de lui le « next school shooter ». Il les rencontre plusieurs fois sans qu’on comprenne bien la nature de leurs échanges. Ni le lien entre la lumière bleue et le complot amphibien. Kyle quitte le campus et se met à envoyer des candidatures un peu partout pour trouver un travail.

Au printemps 2015, il obtient un rdv avec les rh d’une société d’agroalimentaire, mais après une nuit à lutter contre l’insomnie, Kyle rate son entretien. « C’est la première fois qu’un truc pareil m’arrivait ». Kyle explique qu’il se sent de plus en plus oppressé. Dans l’avion du retour, il est assis en face d’un vieil homme qui semble le dévisager. « Quand j’ai croisé son regard ma tête à commencé à me faire mal, et j’ai vu sa bouche se tordre ». Kyle remarque qu’à chaque fois que sa migraine augmente, le type écrit des choses sur son Notepad. Pendant le vol, il observe un autre homme qui lit un article titré « Psychic reading » : « C’était assez évident qu’ils étaient en train de me faire quelque chose, mais je ne savais pas quoi. Quand l’avion a atterri, le vieux type m’a montré son Tracfone comme s’il me disait « prends-en un » ». Odom, qui a postulé auprès de plusieurs agences gouvernementales, pense que c’est leur façon de le contacter.

Un mois plus tard, il reçoit enfin un message sur son Tracfone. Il vient d’un certain John Padula, un pasteur qui l’invite à visiter The Altar, une église évangélique de la ville. Kyle s’étonne du choix du lieu pour un recrutement des services spéciaux, mais décide d’y aller.

Tim-Remington-2_galleryfull

EXCÈS NOCTURNES

« Quand je suis entré là-dedans, j’ai senti quelque chose de vraiment dérangeant, comme si ma vie était menacée. Ce sentiment est devenu tellement inconfortable que j’ai du partir ». Les premiers messages du pasteur Remington arrivent quelques jours après : « D’abord des versets assez inoffensifs, puis il s’est mis à me menacer à propos de « leur pouvoir » et d’autres choses. » Kyle essaie d’ignorer les textos bibliques jusqu’au moment où il reçoit un message simplement intitulé « Angels ». « C’est à partir de là que les hélicoptères ont commencé à survoler ma maison jour et nuit, et j’ai compris que j’étais dans la merde ».

Kyle Odom_most unatural orgam 2

Ce soir là, Kyle fait une expérience sexuelle déconcertante. « J’ai reçu l’orgasme le moins naturel de ma vie. C’était comme si quelqu’un pompait du sang manuellement dans mon (le mot dick est rayé). Tout de suite après, une chanson s’est mise à jouer dans ma tête : « Sister, sister, he’s just a plaything. We wanna make him stay up all night ». Après une pause, la même voix reprend et lui annonce qu’il sera « sacrifié comme Jésus et décapité ». La phrase est suivie par un coup de sonnette. Derrière la porte, un type distribue des pamphlets sur « Le sacrifice de Jésus ». Kyle fait sa première crise de panique. Le lendemain il achète un aller simple pour rejoindre sa famille à Albuquerque.

A l’aéroport il est pris dans une scène assez familière pour quelqu’un qui a déjà attendu des bagages cerné par un groupe de touristes : « je les regardais attentivement, et ils ont tous commencé à me renifler. Le sniff est quelque chose qu’ils font tout le temps. Je crois que ça a quelque chose à voir avec la dominance ». Les retrouvailles avec sa famille n’arrivent pas à le calmer. « Ils me suivaient partout. Dès que j’en voyais un, il se mettait à me renifler. Certains souriaient, d’autres se mettaient à rire, et sortaient le bout de leur langue ».

Tim Remington pastor

SNIFS DOMINANTS

La semaine suivante, une force ramène Odom au temple. Dans la salle des sermons, il est choqué par l’odeur de ses voisins : « la seule façon dont je pourrais décrire cette odeur, c’est de la comparer à un mélange de reptile et de vinaigre. » (…) « Ces gens reniflaient exagérément » (…) « Je savais que je n’étais pas avec des humains. » La suite du texte est une série de scènes où Kyle voit des renifleurs partout. « Le harcèlement a duré des semaines ». Un matin Kyle se retrouve entouré par un groupe de petits vieux renifleurs dans une boulangerie : « Ils se sont mis à stimuler mon (rayé) à distance, en me disant que les humains sont le résultat d’une expérience génétique, que je suis une menace pour la société, que ma vie est finie, que je ne suis rien qu’un jouet, et que ma mission est de sucer leurs (rayé).

Portrait du pasteur Tim Remington d apres Kyle Odom_2
Kyle Odom_harrassement_2
Kyle est dans un état de fatigue extrême. Il ne dort plus, la nuit il est harcelé par les pensées sexuelles, et la certitude qu’ils ne le laisseront jamais continuer ses recherches en biochimie. Il essaie de se suicider deux fois. La deuxième fois, il se rend lui-même à l’HP : « Leurs médicaments n’avaient aucun effet sur moi, et j’étais entouré de psychotiques qui m’exaspéraient, et dont le le but était de me faire passer pour un dingue ». Bizarrement les médecins le laissent partir assez facilement. « Après ça j’ai essayé de reprendre une vie normale, mais ils ont tout saboté ». Décalqué, il retourne au Temple pour demander ce qu’on compte faire de lui. « Leur réponse a été la suivante : « Nous voulons que tu sois notre esclave sexuel. Continue de venir à l’église. »

Portrait du pasteur Tim Remington d apres Kyle Odom_3
tim remington shooter arrested

LA RÉVÉLATION

Le face à face avec Tim Remington arrive enfin : « On était au milieu de la conversation quand (son vrai visage) est apparu devant moi. Je ne sais absolument pas pourquoi il a fait ça ». L’apparition a duré à peine 2 secondes, assez pour que Kyle fasse un dessin : « Ses yeux ressortaient de ses orbites. Ils étaient énormes et globuleux. Les paupières étaient vert sombre, et les iris étaient jaunes et fendus ». Odom explique que les Martiens peuvent apparaitre par petits morceaux comme le chat du Cheshire, une technique issue de plusieurs millions d’années d’évolution. Il apprend aussi que « Dieu » n’existe pas et que ce sont les Martiens qui ont écrit La Bible. Après cette révélation, Kyle obtient un peu de répit. Il essaie de reprendre des études en pharmacie mais la trêve est de courte durée.

Au dernier trimestre, la pression reprend. “A chaque fois que j’étais en cours, ils commençaient à manipuler mon cerveau ce qui me mettait en rage. Ils accéléraient ma pression sanguine et m’envoyaient des décharges d’adrénaline. Les femmes stimulaient mon (rayé) quand elles étaient près de moi. Chaque minute que je passais en cours était une torture. D’autres fois, ils me neutralisaient et je perdais connaissance. Je devais faire quelque chose pour arrêter ça. »

Kyle Odom_thigs are not what they appear
Kyle Odom_wild human

Le dimanche 8 mars 2015, Tim attend le pasteur Remington sur le parking de l’église et lui tire douze fois dessus avec un calibre .45. Il est intercepté par les services secrets le lendemain en train de lancer son manifeste à travers la grille Sud de la Maison Blanche. Si c’est effectivement celui qu’on a retrouvé en ligne, le texte de Kyle Odom se termine sur une question imparable : “Pourquoi est-ce que j’aurais abandonné une carrière dans la pharmacie pour faire ça ?”

Kyle Odom_manifesto_truth

Kyle Odom_why would i do that

Kyle Odom_invit facebook

Kyle Odoma_martian brain and behaviour_2
Kyle Odom_Q&A_2
Kyle Odom_Noteworthy martiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*