Les enfants de Dieu : cette secte qui vous convertit d’abord l’entrejambe

La secte protestante des enfants de Dieu contraste avec le rigorisme de cette branche de la Chrétienté. Leurs slogans ? « Sex is divine » ou encore « Dieu est nu et sexy ». Et pour recruter, ils sont prêts à coucher avec vous… 

« La grande famille » (The Family), autre dénomination de la secte, voit le jour en 1968. Son gourou, le pasteur et missionnaire, David Brandt Berg flirte avec les attentes d’un mouvement hippie naissant. Il crée une parole jeune, à grands renforts de slogans porteurs, d’encouragements vers « l’amour libre », d’esprit « bon enfant » et de prosélytisme décomplexé. Le mouvement plait car David Brandt s’avère très vite un excellent businessman.

Mais derrière l’image de la Famille unie dans l’amour du Christ, la réalité fait peur : pédophilie, proxénétisme et, raconte-t-on, orgies avec des nourrissons. Vraiment ?

Le Tryangle vous fait découvrir ce mouvement très porté sur la « chose » spirituelle.

David_BergLa secte se fait connaître par ses méthodes de recrutement pour le moins… originales. Imaginez : une belle inconnue, chemise transparente et atouts conséquents, vient vous aborder avec des intentions peu catholiques et encore moins protestantes. C’est le flirty-fishing, un proxénétisme religieux où les femmes de la secte vont coucher avec les bons poissons pour trouver un appui, de l’argent et, surtout, un nouveau fidèle pour la secte. En bonus, elle peuvent aussi ramener un enfant ou une MST, le mouvement étant opposé à la contraception et à l’avortement. Dans son Encyclopédie des religions, Gerhard J. Bellinger rapporte des paroles du pasteur David Berg (source) :

« Pas de soutien-gorge ! Des chemisettes transparentes ! Montrez vos atouts ! C’est en cela que consiste les hameçons… Ils doivent tomber amoureux de vous ! Aucun acte n’est condamnable dès lors qu’il est accompli à des fins spirituelles, le même acte devient un péché s’il est réalisé à des fins charnelles. »

Gerhard J. Bellinger, Encyclopédie des religions.

bergAprès des études de théologie, David Berg abandonne son Église et devient télé-évangéliste. A la fin des années 60, il s’installe en Californie dans le but de transmettre son message religieux à la jeunesse, c’est la « révolution de Jésus ». Des disciples le rejoignent et se regroupent en colonies. Peu nombreux, les Enfants de dieu commencent à faire parler d’eux, notamment parce que Berg affirme régulièrement avoir des révélations fournies par son ange gardien Abrahim. Prenant davantage confiance, David Berg commence à demander à ses disciples de se couper de leur famille, de leurs amis et de quitter leur travail. En 1972, Berg dispose déjà de 4 colonies de 400 adeptes en tout, et les Enfants de Dieu traversent l’Atlantique pour atteindre Paris. Pire, suite à une vision de Berg qui prétend qu’une comète va détruire les Etats-Unis, 2000 de ses disciples émigrent alors en Europe pour se mettre à l’abri. Le pasteur a alors 4000 disciples.

A cette époque, la secte se dote de productions musicales. Elles sont tout à fait dans le ton :

Plus gratiné, le prophète est le héros de bande dessinée où on le voit dispensant des cours d’éducation sexuelle très poussés. Il n’hésite pas à beaucoup donner e sa personne, et cela dans tous les « sens ». Parmi les pratiques de la secte, la dévotion corporelle au Christ est très bien vue, strip tease de femmes, filles , fillettes en train de se masturber lui sont dédiés , Grand-père étant l’intercesseur entre les fidèles et le christ , il reçoit régulièrement chez lui des vidéos de gamines se trémoussant pour « papy. »

En voici témoignage dans les bande dessinées qui illustraient la newsletter interne du groupe :

5

1

Pour lire d’autres comics de la secte, rendez-vous sur Nerve.

Les pratiques de la secte se découpent en trois parties :

  • Le sharing : Selon le Guru il s’agit d’une immense énergie vibratoire sexuelle qui est une offrande à christ : La réalité : Une immense partouze où les enfants peuvent participer.Inceste, amour libre, échangisme et pédophilie se mélangent.
  • Stimulation sexuelle quotidienne pour créer une obsession : Les enfants nés dans la secte sont stimulés sexuellement dès la naissance  » stimulation du clitoris et de la vulve pour les fillettes, fellations enfantines pour les garçons. Plus tard au cours de leur croissance, les enfants vont être amenés à partager des jeux sexuels avec leurs parents ou des « frères » et « sœurs » de la secte, c’est une pratique considérée comme gratifiante et dont ils retireront des éloges pour leur « bon comportement. »
  • L’énergie christique : Quand les enfants de dieu deviennent de jeunes hommes et de jeunes femmes ils doivent échanger leur « énergie christique » à travers la communauté. Les frères célibataires et malheureux peuvent aller solliciter la bombe du groupe qui sera enchantée de leur filer un coup de main ( d’amour divin, pardon). La chansons niaiseuse la plus connue des « Children’s of God » ( My love is love) n’est pas la carte de visite de la secte , il serait plutôt question de « Redeviens un bébé »…pas pour le meilleur.

Au flirty-fishing et à la pédophilie de certains de ses membres auxquelles s’ajoutent d’autres malversations finiront par déclencher des poursuites judiciaires à l’encontre de l’organisation. Les Enfants de Dieu seront ainsi officiellement dissous en France en 1978 pour « racolage et prostitution », et interdits dans de nombreux pays. L’organisation s’est préalablement auto-dissoute, mais se reconstitue vite sous le nom de la « Famille d’Amour » (the Family of Love).

Pour finir, Berg se réfugie en Asie où il continue son activité. Il voyage beaucoup et sa trace est régulièrement perdue jusqu’à ce que l’on apprenne son décès en 1994. L’organisation est depuis dirigée par sa veuve, Karen Zerby, et existe sous le nom de Famille Internationale.


Secte des enfants de Dieu, David Berg – 1 de 2 par Introcrate

Sources officielles
Sources autres :
  • xFamily – Un wiki très détaillé sur The Family International
  • DailyMail – Témoignage d’une survivante

Pour retourner à l’index de notre Wiki des cultes étranges, c’est par ici.

Nation of YahwehThe Universe PeopleThe Creativity MovementPana Wave LaboratoryEcoovieLe Mouvement RaelienThe Church of Bible UnderstandingThe Aetherius SocietyHeaven’s GateDivine TruthL’Aumisme (ou Mandarom)NuwaubianismeHappy ScienceCulte de John FrumAsatrúThe Church of All WorldsThe Church of the SubgeniusL’Eglise de l’EuthanasieLe DudeismeLe JediismeLe DiscordianismeLe Pastafarisme Le Kopimisme Ux-Ul KlubLes enfants de dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*