Les U. Knight : « Puissions-nous vivre longtemps et disparaître »

“Puissions-nous vivre longtemps et disparaître”, telle est la devise du VHEMT, le Mouvement pour l’Extinction Volontaire de l’Humanité, dirigé par Les U. Knight. Son objectif ? Convaincre les humains d’arrêter de se reproduire pour laisser la planète (enfin) en paix. Rencontre avec son fondateur.

L’Humanité est-elle une maladie grave ? Même si la majorité des écologistes ne sauraient être soupçonnée de vouloir éradiquer l’espèce humaine pour sauver la terre ou, pire, d’aimer la Nature, certains mouvements radicaux posent des questions qu’on ne se pose pas. C’est le cas du VHEMT, le Mouvement pour l’Extinction Volontaire de l’Humanité.

Son objectif ? Convaincre les êtres humains de cesser de se reproduire. Le Tryangle vous présente ce mouvement et discute avec son fondateur et président mondial : Les U. Knight.

The end of the Human Race

© Ken de Vris

Le but du Mouvement VHEMT est la suppression progressive de l’Humanité par une réduction drastique de la procréation. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le VHEMT s’oppose aux « remèdes » violents contre la prolifération de l’espèce humain comme la guerre, le développement de virus ou les famines :

Nous ne sommes pas simplement un groupe de misanthropes et d’asociaux, ni des rejetons de Malthus prenant un plaisir morbide chaque fois qu’un désastre frappe les humains.

En effet, non seulement le VHEMNT est non violent mais il est réaliste : aucun virus ne serait assez efficace pour tuer d’un coup tous les humains. Les survivants bénéficieraient d’une résistances accrues et pourraient de nouveau proliférer !

Être pro-humain, c’est être pro-extinction

Se prononçant Véhément, le Mouvement cherche des Volontaires et des Partisans. Les premiers n’ont qu’à cesser toutes procréation : si vous avez déjà un enfant, pas d’inquiétudes, vous pouvez toujours rejoindre le VHEMT à condition de ne plus jamais de perpétuer l’espèce à l’avenir car « Être pro-humain, c’est être pro-extinction ». Sauf suicide volontaire, le mouvement prône un respect total de la vie et l’hédonisme le plus complet afin de rendre tous les projets de naissance superflus : encouragement de tous les moyens possibles de contraception, stérilisation, condamnation de la grossesse au profit de l’adoption, critique acerbe de la condition parentale, programme contre le désir de parentalité et même contre toutes les formes de solidarité comme les systèmes de retraites par répartition.

Fonctionnant en réseau, le Mouvement est impulsé depuis Portland aux Etats-Unis par son porte-parole charismatiques Les U. Knight. Ses militants sont des activistes antispécistes végans proches du Front de Libération animale.C’est en effet dans le but de libérer Gaïa de la maladie qui la ronge que les Véhéments souhaitent la disparition de l’espèce humaine :

« Nous n’insisterons pas seulement sur la façon dont l’Être humain s’est révélé être un parasite avide et amoral de cette planète qui fut jadis saine […] Le Mouvement présente plutôt une alternative encourageante à l’exploitation irrationnelle et à la destruction de l’écologie terrestre. Comme les Volontaires du VHEMT le savent bien, l’alternative optimiste à l’extinction de millions, si ce n’est de milliards d’espèces de plantes et d’animaux est l’extinction volontaire d’une seule de ces espèces : l’Homo sapiens, c’est à dire nous ».

Voici la réponse du Mouvement à la question : « Êtes-vous vraiment sérieux ? »

Nous sommes vraiment véhéments. Beaucoup voient dans le Mouvement de la rigolade ou un simple mouvement d’humeur et pensent que nous ne pouvons pas être vraiment sérieux à propos d’une extinction volontaire de l’Humanité : en fait, en dépit du sérieux de la situation et du Mouvement, il y a cependant place pour l’humour. En effet, sans humour, les conditions de vie sur Terre provoqueraient une dépression insupportable — un peu de légèreté assouplit la « gravité » de la situation.

Le site du Mouvement est extrêmement précis tant sur les aspects économiques, politiques, écologiques et religieux de sa pensée. Entre autre articles, vous pouvez trouvez :

Sur la procréation « Et si je suis suis super intelligent, n’ai-je pas le devoir de procréer ? » Sur la nature, une question passionnante : « Pourquoi Mère Nature ne s’occupe pas elle-même de rééquilibrer la surpopulation ? » Sur la politique « Il n’avait pas le même genre d’idée Hitler ? » Sur la philosophie et la religion, l’un des pages les plus intéressantes avec notamment ce test que je reproduis ici :

 » NB : Ce genre de bouton n’existe naturellement pas. Et même s’il existait, appuyer dessus irait contre l’éthique de VHEMT, basé sur l’esprit Volontaire. Il s’agit d’un simple exercice philosophique pour clarifier encore un peu plus les choses. »

ENTRETIEN AVEC LES U. KNIGHT

Who is Les U. Knight ? He insists on the fact that he is not the founder or the leader of the VHEMT. He only « gave a name » to a movement of thought that existed before him. We can wonder how to categorize the VHEMT : genuine ecologist movements or just a hoax ? Les U. Knight has dedicated his life to one goal : to help phasing out the human race by non-coercive means such as his newsletter These EXIT Times. If you want to know more about Knight personal informations, click here.

How did you come to create the VHEMT ?

The Voluntary Human Extinction Movement created itself. People all over the planet have independently arrived at the awareness that Earth’s biosphere would be better off without humans. Now that I’ve given it a name, people know they’re not alone. Did something special happen to you… Like most people, I became aware of our dire situation by observation and experience. I then followed a logical path, guided by compassion, and arrived at an obvious conclusion.

What do you do for a living ?

I teach.

Who are the VHEMT supporters ?

VHEMT Supporters agree with VHEMT Volunteers that the intentional creation of one more of us by anyone anywhere can’t be justified at this time, but they don’t agree that our species should shrink all the way to extinction. Most people arrive at VHEMT through several routes: concern for the biosphere, concern for non-human animals, and concern for humanity. Anti-natalists support VHEMT by default. Thinking beyond our cultural conditioning requires intellectual independence.

How do you feel about natural disaster such as earthquakes and tsunamis ?

Natural disasters impact more people because there are more people. As our density increases, we move into risky areas. Tragic disasters are natural results, and do nearly nothing to improve population density.

Do you believe Gaïa can sometimes defend herself with weapons such as natural disaster and global warming ?

Only metaphorically. Earth’s natural systems interact toward dynamic equilibrium without intelligence.

Let’s play a little game, it’s called « What do you think about » :

– Africa

Colonial exploitation, and now neocolonial exploitation, removes any hope for the people to escape poverty. Natalist patriarchies and foreign meddling assure massive suffering for the foreseeable future. Wildlife barely hangs on in shrinking preserves.

– The Church of the Euthanasia

Brilliant work raising awareness.

– Malthus

Misunderstood to the point of distraction.

– The Pope

Joins fellow reproductive fascists from Islam and evangelical Christianity to cause massive suffering and death. Defending Humanae Vitae and not supporting condoms, even to prevent STIs, are crimes against humanity.

– Condoms

Prevent life and death.

– Dogs

Domesticated animals should be phased out with us — in most cases, before us.

Sodomy

Useless term due to multiple definitions.

What would a perfect world look like ?

As we voluntarily phase ourselves out, all the dreams we futilely chase today could potentially be achieved. Conflicts over resources would ease as there are fewer of us competing for them. Everyone would have enough of everything as we care for existing members of our human family rather than trying to keep up with our redundant breeding. Wildlife habitat could expand as human habitat shrinks. We might use technology to clean up our messes so that by the time the last human watches their last sunset, Earth’s biosphere will be well on its way to reestablishing the biological diversity which existed before the Homo genus took a deviant route. A perfect world will not be televised.

What are your chances of success ?

Chances of our success may be slim, but we can be the change we want to see in the world, as Mahatma Gandhi advised. Thank you for not breeding.

Additional works by Les U. Knight :

Man to man More on suicide

Other interviews :

La spirale Mother Nature Network

Sources :

– Bulles N°76

– 4° trimestre 2002

– Prevensectes.com

 www.vhemt.org ( à lire absolument )

Article repris & remixé de mon précédent blog, le Goret Gentilhomme.

3 commentaires

  1. Enfin un article sans jugement personnel (oui, oui, je suis un peu lèche bottes mais je le pense…). Je ne comprends toujours pas comment certaines personnes peuvent coller une étiquette ‘secte’ à un mouvement qui ne demande pas d’argent et ne force personne à y adhérer. Se poser la question quant a notre place sur Terre c’est juste une question de bon sens. Continuez vos articles, ils sont souvent à mourir de rire…je continue le fayotage… Moi aussi j’aime les fous. Se sont souvent les plus lucides.

  2. Merci Lindsay. Votre message me fait très plaisir et je veille toujours à cette neutralité.
    Dans certain cas, cette neutralité implique d’être vigilant et elle peut même être à double tranchant : la Scientologie, par exemple, se tire difficilement d’un article parfaitement neutre… et c’est tant mieux !

  3. En effet, la scientologie brasse beaucoup d’argent et a des concepts plutôt louches. Mieux vaux ne pas rester trop neutre avec ce genre de mouvement qui pour le coup est plus proche de la secte que d’un courant philosophique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*