Un temple sataniste dévoile une immense statue de Baphomet à Détroit

Le Temple satanique de Détroit a enfin dévoilé la statue de Satan qui a tant fait couler d’encre  – et qu’ils tentaient d’installer près d’un monument consacré au 10 commandement dans l’Oklahoma depuis de longs mois.

Capture d’écran 2015-07-28 à 12.14.01L’évènement de dévoilement de la statue a eu lieu le 25 juillet au soir, dans un lieu d’abord tenu secret pour éviter une mobilisation contestatrice des chrétiens de Détroit. Le journal américain The Telegraph décrit la scène, horrifié : « La statue de bronze de Baphomet a été dévoilé à minuit, sous les cris joyeux de « Gloire à Satan ». 

En cherchant sur le site du Temple Satanique en question, l’invitation à l’évènement paraît volontiers provocatrice compte tenu du climat délétère suscité par leur demande de figurer près de la statue des 10 commandements :

Le Temple Satanique vous invite à vous joindre à une nuit de chaos, de fureur et de débauche lors du Dévoilement, une célébration hédoniste présentant, pour la première fois, la controversée statue de Baphomet, accompagnée d’autres performances et d’installations provocatrices. Avant même son dévoilement, le Monument Satanique de Baphomet est d’ores et déjà l’oeuvre d’art contemporaine la plus controversée dans le monde.

Avec un ton typiquement américain, les satanistes précisent, fiers, que la statue pèse une tonne et mesure 9 pieds de hauteur, « une merveille artistique sans précédents » ajoutent-ils avant d’inviter les autres satanistes à poursuivre « le combat pour les droits civiques » contre la domination des « théocrates« .

Selon le Telegraph, des centaines de personnes se sont rendus au dévoilement et l’on peut suivre aisément l’évènement sur Twitter :

Un tour sur la page Facebook de l’évènement donne une meilleure idée de l’ambiance de cette soirée « hédoniste » et « civique » :

11753731_394042950804696_956178807139763715_n

Cependant, le Dévoilement a suscité une contestation forte du côté des Chrétiens, qui se sont rendus eux aussi sur les lieux pour, comme l’a dit le Pasteur Dave Bullock, de Greater St Matthew Baptist Church, constituer un « comité d’accueil pour le diable« .  Au final, ils n’étaient qu’une cinquantaine à avoir fait le déplacement :

Le conflit s’était envenimé en 2012 lors que la Cour Suprême d’Oklahoma a jugé contraire à la constitution que de l’argent publique ait pu servir à la construction d’un monument en gloire aux 10 commandements. Jex Blackmore, le directeur du Temple Satanique de Détroit, a expliqué que la statue serait maintenant transporté vers l’Arkansas où, plus tôt cette année, le gouverneur a signé la construction d’un autre monument consacré au 10 commandement.

La lutte continue donc pour les satanistes, contre la domination d’une religion majoritaire dans une Amérique qu’ils jugent « théocratique ».

2 commentaires

    1. A jouer avec le feu, on termine rôti… Combattre la théocratie archaïque, oui, symboliser cette lutte par Baphomet, non ; d’ailleurs c’est un paradoxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*