L’amour d’une femme n’a pas de limites. En 2008, la jeune Sarah rencontre Jonathan, 29 ans, et tombe enceinte de lui. L’homme se livre alors à un immonde chantage, il ne l’épousera que si elle accepte qu’il viole sa fille encore à naître :

Très amoureuse, la jeune femme accepte. Elle accouche en mars 2009 et, rapidement, elle tombe enceinte d’un garçon. Le couple divorce en 2011. Sarah accepte toutefois que sa fille continue à avoir des contacts avec son père via Skype.

Au printemps 2012, Jonathan Adleta se met en ménage avec Samantha Bryant, 23 ans, une jeune mère de famille rencontrée sur le net. Cette dernière accepte qu’il viole sa fille. Mais elle accepte également de commettre des actes sexuels sur cette dernière. Jonathan Adleta a été reconnu coupable de pédophilie. Sa peine sera prononcée en décembre prochain. Il risque jusqu’à la perpétuité. Quant à Sarah Adleta, elle risque jusqu’à 30 ans de prison.

Le diable dans ses oeuvres ?

Source : faitsdivers

Plus d'articles