4chan a-t-il commandé un bombardement aérien en Syrie à l’armée russe ?

Publié le 6 avril sur Motherboard – France.

4 avril 2016. Des utilisateurs du chan /pol/ de 4chan ont commandé, via Google Maps et Twitter, un raid aérien sur des rebelles syriens situés dans dans le sud de la région d’Alep.

En attendant confirmation de la part du compte du Ministère de la défense Russe, les joyeux lurons sont allés se coucher, ravis. L’un d’eux s’est même exclamé, dans un style très 4chanien : « Je vous aime les gars. Votre existence d’autistes a contribué a mettre fin à la vie de raclures musulmanes [ « Mudslimes » ] ». Le ton est donné…

Une bande de nerds pour le moins agressifs ont-ils (vraiment) commandé un bombardement aérien à l’armée russe ?

Tout commence sur Twitter, quand un certain Ivan Sidorenko poste, vers midi, une capture d’écran d’une vidéo de propagande mise en ligne par les rebelles syriens. L’heure est grave : le cessez-le-feu serait proche d’être rompu, les rebelles étant sur le point de lancer une offensive d’envergure contre le gouvernement Syrien de Bachar Al-Assad. Déjà, ils ont pris le contrôle d’une colline stratégique au sud d’Alep.

Le message de Sidorenko est clair : « Quelqu’un pourrait-il déterminer où a été tournée la vidéo ? ». Ce mystérieux correspondant de guerre est dans le camp des Russes, et donc de Bachar Al-Assad. Son objectif ? Déterminer les coordonnées de l’endroit – et certainement pas pour leur livrer des pizzas.

1459935970774747

De l’autre côté de la planète, il fait nuit mais 4chan ne dort que d’un œil. Sur le chan /pol/ (pour « Politically Incorrect »), le groupe /sg/ ou Syria General, se mobilise : « à 95 pro-Assad » et pro-russe, d’après les dires (et les propos) des utilisateurs, tous les utilisateurs du chan encore éveillé décident de localiser cette base en plein désert grâce à cette unique photo.

Pourquoi font-ils confiance à cet Ivan Sidorenko ? L’homme a quelques faits d’armes : selon MalvinasFag, qui récapitule au petit matin pour ses camarades partis trop tôt se coucher, l’homme a fait ses preuves. Quelques mois plus tôt, celui-ci aurait tweeté les coordonnées d’un camp d’entraînement de Daech au compte du Ministère de la défense russe, qui l’aurait, en effet, bombardé :

1459936015417255

Sur Reddit, Sidorenko est considéré comme la meilleure source pro-Assad à suivre pour s’informer sur la progression des forces sur le terrain. Difficile d’en savoir plus sur ce premier bombardement aérien car beaucoup d’archives de 4chan sont effacées.

Pendant ce temps, sur 4chan, toutes les cartes de la région sont passées au peigne fin. Tout va très vite : les utilisateurs s’échangent des images, et l’un d’eux déclare avoir identifié le village concerné, puis un passage souterrain qui sera identifié en raison de son architecture.

Deux tours qui ressemblent à des minarets trahissent, selon 4chan, l’emplacement de la base :

1459935909681155

Aldin Abazovic, un utilisateur russe de 4chan, tweete les preuves et les coordonnées à Ivan Sidorenko qui les transmet très rapidement au Ministère de la défense russe :

Dans l’attente de savoir si un bombardement aura bel et bien lieu, le groupe /sg/ est en feu. Toute l’histoire est immédiatement transformée en un même diffusé sur imgur (cliquez pour agrandir) :

1459935396235774La suite est typique de 4chan et pour le moins « politiquement incorrecte » : « NOUS SOMMES DES COMBATTANTS » résume l’un d’eux tandis que les propos racistes fusent de toutes parts.

Le temps du « Make Memes Not War » est bel et bien fini, et ils sont plusieurs à parler de « memetic warfare » : « Les pauvres, ils croyaient que la guerre par les mèmes, c’était juste du spam sur Internet… » ; « Je suis fier de vous les gars, il faut que les mèmes deviennent réels ! ». Un utilisateur affichant un drapeau irakien se réjouit de la réussite de ce deuxième « bombardement mémétique » de l’histoire.

14599360876498711459936106579250

Que le bombardement ait lieu ou non, le déroulement de l’affaire ouvre un horizon vaste et inquiétant, où même (et surtout) le dernier des nerds peut changer le cours d’un conflit tout en jouant, sur son autre écran, à World of Warcraft. Alors que la cyberguerre et l’avènement des drones laissent entrevoir une nouvelle extension du domaine des conflits armés, le 4 avril pourrait bien rester dans l’histoire comme le premier bombardement crowdsourcé de l’histoire.

Sur Twitter, aussi, quelques utilisateurs de 4chan expriment leur joie à travers ce dessin : « Assad est trop cool ».

1459936132269759

A l’heure où j’écris ces lignes, alors que les bombardements russes se multiplient, le chan /sg/ attend toujours des nouvelles du sien sur un nouveau thread : « Je pense que /sg/ a gagné. Nous attendons confirmation de la destruction de la cible. Je n’arrive toujours pas à en croire mes yeux : quelle époque fantastique que la nôtre ! »

A l’opposée du spectre politique, Bellingcat, un réseau de journalisme participatif et open source a entrepris un travail similaire, mais de salut public : la vérification de la géolocalisation des bombardements russes postés par le compte du Ministère de la défense.

Selon eux, la Russie se trompe parfois de plus de 100km…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*