Les montagnes n’ont pas attendu la fin du monde le 21 décembre 2012 pour devenir magiques, comme le montrent aujourd’hui deux documentaires réunis sur un DVD intitulé « Deux montagnes magiques ».

« Une montagne française et un volcan-glacier islandais partagent les mêmes rumeurs extraordinaires » nous annonce la jaquette au sujet du mont de Bugarach et du volcan Snæfellsjökull. Si l’attention du monde s’est tourné sur le petit village de Bugarach en décembre dernier, cela faisait des dizaines d’années que la montagne éponyme fascinait les voyageurs, et plus longtemps encore pour le volcan islandais. Pourquoi ? Les explications sont diverses, polyphoniques, et les deux documentaires se chargent de rendre cette diversité de perceptions avec recul, mais sans cynisme.

Dans l’Enigme Bugarach, la polyphonie des histoires autour d’une montagne est recueilli sans le moindre commentaire ou voix off par la jeune équipe de Mercure Films. De rumeurs de présence d’OVNI à l’existence d’une porte vers les mondes souterrains, tout ou presque a été raconté sur Bugarach, une montagne à la morphologie étrange située dans une région considérée « comme un véritable creuset alchimique ». C’est toute la richesse de ce documentaire que d’aborder un phénomène paranormal par les humains qui le composent.

Dans Les mystères du SNÆFELLSJÖKULL, Jean Michel Roux, réalisateur de Enquête sur le monde invisible, est revenu en Islande pour dévoiler la face cachée du Snæfellsjökull désigné par Jules Verne comme une porte menant à des mondes souterrains dans Voyage au centre de la terre. Une plongée planante et glaciale.

Pour en savoir plus :

L’Enigme Bugarach – Les mystères de Snæfellsjökull

Plus d'articles