Le Tryangle a sa propre conception d’une soirée réussie : se faufiler au séminaire d’un nouveau mouvement spirituel en est une.

Hier, j’ai appris que l’un de ces séminaire avait lieu non loin de chez moi lorsqu’une demoiselle, Coréenne, m’a arrêté dans la rue. Les yeux grands ouverts et le sourire jusqu’aux oreilles, elle m’a demandé si je voulais : « Arrêter de penser ». Ravi, je hoche la tête et prends un prospectus. Elle s’incline et me dit que le fondateur du mouvement donnait une conférence le soir même.

Chic. Une soirée idéale, vous dis-je !

Méditation Maum : lavage ou nettoyage de l’esprit?

Il est difficile de trouver des informations sur la méditation Maum qui n’émanent pas du mouvement lui même. Fondé en 1996 par Woo Myung, il compte plus de 340 centres dans le monde entier. Ils se trouvent en Corée pour la majorité.

Le Maum se présente comme un mélange de plusieurs influences, et se considère, non comme une religion mais comme une méthode pour améliorer le fonctionnement de l’esprit. Le lexique est celui de la méditation, « concentration« , « attention » ou « pensées« . Rien de bien effrayant jusque là…

Cependant, le prospectus allait un peu plus loin, vous proposant tout simplement de jeter vos pensées à la poubelle :

79736a84f1fcb39d42c18b6c0b18eac0

Arrêter de penser ? On trouve aussi les différentes étapes qui consiste à « jeter ses pensées » ainsi que, ensuite, « son corps ». Pour ce dernier point, le Tryangle n’est vraiment pas d’accord :

La méditation Maum est une méthode simple guidée en sept étapes qui vous libère des limites imposées par votre passé. Le passé est enregistré puis stocké dans le corps et ans l’esprit sous forme d’images. Ces images vont dicter vos pensées, vos émotions, vos désirs, votre comportement et même votre santé. Bien que ces images soient des illusions, les hommes vivent sans le savoir dans ces illusions […]. Avec la méditation Maum qui est une méthode de soustraction en sept étapes, vous serez libéré des images […] et serez vraiment heureux.

Mais sur le net, beaucoup de retours sont positifs… Pourquoi serions-nous si critique sur un mouvement qui encourage la méditation ? En Corée, ce genre de mouvement a pignon sur rue. Parfois dès l’école, car le mouvement milite pour que la méditation devienne une matière enseignée le plus tôt possible, comme le fait la Méditation Transcendantale, le célèbre mouvement qui attira les stars, des Beatles à David « coucou » Lynch. Et pourquoi pas ? Entre la sieste et la relaxation, on peut penser qu’en théorie, si tout le monde pratiquait une forme de méditation, le monde serait plus calme, cueillerait du tofu et mangerait des fleurs, non ?

J’était tout à ce genre de pensée en arrivant sur place.

Des filles, de la musique et des stylos gratuits

e217ff5b6be7c94e432e181e6113861e

Secte ou pas secte ? C’est toujours la question, et ce genre de classification entraîne d’interminables débats. La France est d’ailleurs l’un des pays les plus sévères sur la question. Mais pourquoi refuser la méditation par peur que votre professeur soit, en réalité, un manipulateur, et lui préférer une armée de psychanalystes avec leurs antidépresseurs et leurs masques africains ( ou japonais ) ? Ca se discute. Le Tryangle essaie de garder l’esprit ouvert et un humour constant, si un jour vous le voyez avec un sourire jusqu’aux oreilles et les yeux écarquillés, ce jour-là, vous pourrez vous inquiéter.

Mais expliquez-moi comment une association de méditation peut louer un amphithéâtre dans le cadre d’une tournée mondiale pour recruter de nouveaux membres, et comment peut-elle avoir 40 personnes à son service présentes sur place pour seulement 50 visiteurs?

ed9067278750772c50374d385094565e

A mon arrivée, un autre document me fut donné avec des poèmes du fondateur, ainsi que des écouteurs pour la traduction en direct en français et en anglais. La plupart des partis politiques français ne pourraient pas – même en rêve – proposer un tel luxe pour une quarantaine d’individus interceptés dans la rue. A moins que cette méthode de méditation ne soit vraiment extra ?

Comme toujours dans ce genre de séminaire, le sourire est de rigueur. Trois demoiselles jouent de la musique live pour nous faire attendre et je constate qu’elles sont vraiment jolies (ça, c’est du journalisme). Les personnes autour de moi sont d’âges très variées, mais avec une majorité de cinquantenaire au look new-age (le look New-Age a la particulier de se reconnaître les yeux fermés, à cause des bracelets et des babioles).

Mais rien – non, rien ! – n’aurait pu me préparer au début de la conférence : toutes l’équipes de la Méditation Maum s’est mis à danser façon Happy-Happy Kawaï pendant près de 15 minutes, certains sur scène, les autres tout autour du public. Certains cinquantenaire, enchantés, ont déposé le prospectus avec le formulaire d’inscription, pour suivre le mouvement. Le présentateur, un jeune homme d’une vingtaine d’année, expliqua tout en esquissant des pas de danse qu’ils revenaient d’Afrique et venait de faire danser les Masaï le mois dernier. Les danses portaient toutes des noms de parties du corps et, au fur et à mesure, je commençais à sentir monter en moi le démon furieux de la nouba surprise.

photo

Une vraie soirée tryangulaire réussie : j’étais entouré par des Coréens en extase exécutant la « Crazy Leg Dance »

La théorie de l’arc en ciel

Les deux grands moments de la conférence elle-même furent : « Le PowerPoint qui va changer votre vie pour toujours si vous signez ici » et le « Guide spirituel qui a la clef de la vie, de l’univers et qui a vendu plein de livres donc il a raison ».

e5b14e2e6ab1f5648e54da00643427bc

Le Powerpoint aurait pu vendre n’importe quel autre type de produit. Il présentait, avec force jargon, une étude sur 437 personnes qui ont suivi les cours de la Méditation Maum. L’étude évaluait l’effet sur le stress, l’anxiété et le bonheur. Tous très positifs, bien sûr. A la fin, un scientifique de « l’institut pour les sciences mentales » (introuvable sur internet) présenta une expérience sur une personne en méditation. Ses ondes neuronales indiquaient indubitablement le calme. L’expert nous livra alors son avis : « Vous voyez, l’électro-encéphalogramme est bleue et calme comme une mer d’été ». Le Tryangle dirait même que c’était bleu comme les yeux du chien lorsque les croquettes ont été mangées <3

La présentation du fondateur était le clou du spectacle. Il reprit à son compte la plupart des théories de la méditation qui recèlent beaucoup de sagesse, puis entrepris de représenter le monde avec plusieurs dessins : l’objectif, se libérer du faux pour accéder au vrai. La vie est une illusion » ( les « faux maum » ), et comprendre cela peut amener à une forme de bonheur.

Pour montrer du doigt tout ce dont il faut se détacher, il utilisa un système d’aimants qui formaient une sorte de cible en arc en ciel, les jetant un à un par terre (la famille, les amis, le monde, le ciel…). Lorsqu’il eût terminé, une jeune demoiselle vint ramasser les morceaux et reformer laborieusement l’arc en ciel. Puis il le détruisit à nouveau. La salle se mit à rire. La demoiselle reconstruisit l’arc en ciel. Puis il le détruisit à nouveau. Trois fois à trois moments différents de la conférence.

En regardant pour la quatrième fois la demoiselle se baisser, je remarquais sa petite culotte blanche. En relevant la tête, je constatais que presque toute l’équipe de la méditation Maum était constituée de filles d’une vingtaine d’années.

Je décidai alors d’arrêter de penser et de rejeter les faux maum. Merci. Bonsoir.

Plus d'articles