Le monument de Buzludzha ou maison du Parti communiste bulgare est une ancienne salle de congrès, aujourd’hui abandonnée, situé en Bulgarie. Conçu par l’architecte Guéorguy Stoilov, ce bâtiment a mobilisé pendant 7 ans plus de 6000 travailleurs dont 20 célèbres peintres et sculpteurs bulgares qui ont travaillé pendant 18 mois à la décoration intérieure. Le blog La dent de l’oeil nous en propose une extraordinaire visite.

Accrochant les nuages du col de Shipka, dans le silence de la montagne , le site de Buzludzha mérite amplement son surnom d’OVNI bulgare.

D’abord il y a cette architecture unique née sous le trait de Gueorguy Stoilov, improbable soucoupe volante de béton qu’on dirait tout droit sortie d’un film de science fiction des années 50 et que certains conspirationnistes considèrent comme un temple illuminati….14785371814_f13ee6a00a_oMais la rencontre du troisième type ne s’arrête pas là, après s’être glissé par un carreau cassé on découvre l’intérieur de l’édifice construit en 1981, un immense auditorium dont on devine l ancienne splendeur à l’or et à la complexité des fresques qui ornent ses murs circulaires.
Au milieu d’une iconographie purement communiste se mêlent en allégories complexes : figures futuristes et ancien dieux de la mythologie des Balkans éclairés çà et là par le soleil filtrant des fissures qui mangent peut à peut le dôme de Buzludzha.

Et au dessus de nos tête cette injonction : Пролетарии от всички страни, съединявайте се! ~ Travailleurs du monde. Unissez vous !

Hanging clouds of Shipka Pass in the silence of the mountain, the site of Buzludzha deserves its nickname of the « Bulgarian UFO ».

First, there is this unique architecture designed by the architect Gueorguy Stoilov, a weird « flying saucer » made of concrete, that looks straight out of an old science fiction movie from the 50′s. A place some believe to be Illuminati’s temple ..
But the Close Encounters did not stop there, after being slipped through a broken window we discovered the inside of this building built in 1981, the old splendor of a huge auditorium with complexes frescos adorning its circular walls .
Amid a purely communist iconography mingle in complex allegories : futuristic figures and ancient gods of the Balkans’s mythology lighted here and there by the sun filtering throught the cracks which eat slowly the dome of Buzludzha.

And above our heads this injonction : Пролетарии от всички страни, съединявайте се! ~ Workers of the world. Unite!

Пролетарии от всички страни, съединявайте се!
~ Workers of the world. Unite!

Plus d'articles