Face à une forte sécheresse, les agriculteurs Californiens se tournent vers les sourciers

Rejeté par la science, l’art des sourcier relève d’une tradition ancienne qui se perpétue envers et contre tout à Central Valley.

LINDSAY, Calif. – Vern Tassey ne dépense pas un sous en publicité. Il n’a même pas de cartes de visite. Et pourtant, ici, dans la central Valley de Californie, la réputation de cet homme n’est plus à faire : il a un « don », et Tassey, du haut de ses 76 ans, n’a jamais été aussi sollicité dans sa vie.

Jour et nuit, les agriculteurs l’appellent – parfois même de la banlieue lointaine de San Francisco ou dans l’Etat voisin du Nevada. Parfois, ils demandent, parfois, ils le supplient de venir sur leur terre. « Votre prix sera le mien », lui a même dit un fermier récemment. Mais Tassey n’accepte pas ce genre d’offre : il n’a jamais fait ça pour l’argent et ne veut pas trop s’éloigner de sa maison.

Et c’est là où nous l’avons trouvé, il y a peu un mercredi matin, marchant calmement le long d’un…

Lire la suite sur Yahoo News

Traduction : Tryangle.

Source photo :  Wikipedia