J’ai été contacté par plus de 50 personnes qui souhaitaient que je « prenne » leur âme en échange du Succès, puis que je les mette en relation avec le diable et/ou les Illuminatis.

vendresonameaudiable.jpg

Tout a commencé à cause de Linda Belhadj. Pour sa première contribution au Tryangle, cette jeune journaliste me proposa un article intitulé « Pourquoi vendre son âme au diable pour réussir ?«  et qui traitait du film de 1997, L’associé du diable. La chronique publiée, les crawlers de Google analyse le texte qui prend alors place dans les moteurs de recherche. Et, visiblement, quelque chose a attiré l’attention…

Par son titre, l’article attira une foule étrange qui, pendant près de deux ans, a laissé des commentaires atypiques : ils voulaient que j’achète leur âme par internet.

Voici les âmes en vente dans mon module de commentaire

souls-for-sale

Que veulent donc ces individus en échange de leur précieuse âme ?Au fil des mois, je commence à analyser le contenu des messages et ne suis pas surpris de découvrir que ces Faust modernes veulent – pour la plupart – devenir des Stars. En effet, pour l’essentiel, les demandes qui arrivèrent dans le module de commentaire, de 2012 à 2013 portent, sans surprises, sur la Réussite et le Succès.

 

Prenons quelques exemples, un certain Narcisse souhaitant « devenir le plus riche et le meilleur joueur du baskets », ou encore Micky : « J’ai 16 ans je suis un joueur de football j’aimerais être celebre comme CR7 que dois je faire pour vous vendre mon ame » tandis qu’une certaine Chipekitta se rêve chanteuse très riche, façon « Marilyn Monroe » et exige d’être au moins « aimée comme Beyoncé ». En lisant, je me demande un peu si ces missives sont bien adressées à Satan et non au Père-Noël…

Capture d’écran 2014-03-15 à 10.28.26

Ensuite, ça se gâte. Début 2013, le carnaval des âmes prend une tournure différente, bien plus triste. Les demandes se tournent résolument vers l’argent, et le ton contraste avec les rêves hollywoodiens des premiers commentaires : Téo a perdu son père, et « galère beaucoup avec sa mère qui se fait vieille » car il aussi, dit-il « perdu sa femme et ses deux enfants » et perdu son travail. Boris, 23 ans, enchaîne les découverts bancaires car il est «  né pauvre et en a marre de vivre grâce aux autres ». Il est «  vraiment prêt à vendre son âme pour avoir assez d’argent pour mieux vivre ».

Capture d’écran 2014-03-15 à 10.37.48

Que leur répondre ? Au départ, en Community Manager improvisé, je mets des plaisanterie pour calmer leurs ardeurs. Pourquoi continuent-t-ils et, surtout, pourquoi se sont-ils mis en tête que ce module de commentaire était une messe noire ? je l’ignore. Et rien ne les décourage, d’autant plus d’autres commentaires étranges vantent – en CAP LOCK – les mérites du Pacte avec le diable :

Capture d’écran 2014-03-15 à 10.31.48

Pour comprendre d’où leur vient cette idée, je décide d’entrer en contact direct avec ceux qui me laissent leur mail. Le résultat vaut le détour…

Conversation par mail avec Francis F, volontaire

devilLe Tryangle n’a pas pour l’habitude de pratiquer ce genre de méthode, mais pour avoir davantage d’informations, nous nous devions d’avancer undercover.

Nous avons mené plusieurs conversations par mail pour en savoir plus sur les vendeurs d’âme, sans jamais affirmer en avoir la capacité et tâchant d’amener nos interlocuteurs à écarter cette idée (oui, on ne vend jamais rien quand le cour de l’action est aussi basse). Sur les trois contactés, l’un tenait à se sacrifier à Satan pour le bien de sa famille et satisfaire ses ambitions politiques, une autre souhaitait devenir chanteuse.

Quant à F., 23 ans, il veut faire du rap. Voici un extrait de la conversation que nous avons eu avec lui :

Prêt a vendre mon âme depuis des année pour avoir la richesse et la célébrité étant douée et doté d’un dons particulier dans la musique. Puis-je vendre mon âme afin que les puissance et force célestes des sphère s’empare de mon être afin que ma personne soit reconnu dans ce monde ? […] la célébrité m’attire comme un aimant attire le fer.

Le diable existe, F. en est sûr. Et « il a le pouvoir de donner une richesse et une domination avec un pacte » qui vous donnera un pouvoir surnaturel. Cela intéresse vivement Francis même s’il a déjà « un charme naturelle ce qui joue en [sa] faveur avec les hommes et femme ». Mais Francis s’inquiète de la discrétion de la transaction :

Je sais que en Afrique comme peut être en France il y a certaine pratique comme le pacte pour la richesse, la célébrité….que certain chanteur, acteur…pratiquent  […] certaine secte en Afrique font ce genre de chose la a savoir rester dans la discrétion […] lorsque l’on signe, l’argent et le succès viennent directement ou bien sa se passe autrement …?

Stupéfait par sa minutie lorsqu’il me parle de son succès futur dans le monde du rap, je l’interroge sur un point de détail : accepterais-tu de connaître le succès avec une chanson sans âme, telle que « Quand il pète, il troue son slip » ? Il me répond qu’il veut bien faire quelque chose de commercial, mais plutôt du rap qui va droit du « conscient à l’inconscient et qui travaille le subconscient d’une manière subliminale ». Je note. Rapidement, je comprends que ce qu’il entends par là, c’est du « rap genre La Fouine » dont il m’envoie de nombreux extraits pour que je comprenne bien la nature de sa commande.

Le Tryangle ne sait que dire sur cette transmutation de La Fouine en figure de prométhée moderne.

On le voit donc, les motifs pour vendre son âme au diable sont, dans l’ensemble, le dernier recours de gens à bout, soucieux de pouvoir à leur tour dominer les autres comme ils se sentent dominés. Mais écartons-nous de ces cas particulier pour analyser l’ensemble.

Que cherchent-ils vraiment ?

Pourquoi m’ont-ils contacté ? Autant nous avons pu déterminer ce qu’ils recherchaient en contrepartie de leur âme, mais pourquoi essayer de contacter le Diable par internet ? Je décide de passer l’ensemble des commentaires diaboliques dans une appli produisant un nuage de mots-clefs pour déterminer lesquels sont les  plus présents dans leurs discours. Voici le résultat :

commentvendresonameaudiable

La réponse paraît claire : « Comment ? » est un des mots les plus fréquents. Pas de doute, les Faust du XXIeme siècle cherchent un tutorial pour vendre leur âme, clef en main.

Vendre son âme, mode d’emploi

Après plusieurs jours de stupéfaction où je reste au lit à regarder le plafond en repensant à Francis – paix à son âme – je décide de me mettre en quête de la réponse à cette satanée question : comment ?

Je replonge sur le web en cherchant Satan via le mode prédictif de Google :

vendresonameaudiableD’abord, on peut assez aisément trouver des tutoriaux pour vendre son âme au diable ou faire des pactes avec d’autres entités, sur des forums de magie. Cependant, attention, la plupart de ces forums ont un accès restreint à ses membres. On apprend notamment qu’on ne peut vendre que son âme, pas celle des autres. Le contrat sera rédigé « sur du parchemin vierge et signé du sang du contractant ». Pour sceller l’accord, le Diable » marque le contractant à un endroit de son corps« . Sur le blog Nephilim, un magicien nous apprend que « le Pacte avec Satan est un rituel simple et sans danger ».

Il donne la liste des ingrédients nécessaires :

pacte2

Les forums de magie blanche vous apprendront, quant à eux, à aider quelqu’un qui a contracté l’irréparable pacte.

Les stars adorent visiblement vendre leur âme, et donnent le (mauvais) exemple. Ce serait le cas, par exemple, de Rihanna et de Snoop Dog. Cependant, le Diable commence à céder la place aux Illuminatis, visiblement preneurs de n’importe quelle qualité d’âme, même les plus piètres… Le sujet du Pacte est beaucoup plus présent dans les forums de religion musulmane que chrétienne, notamment ce jeune homme très pieux qui s’inquiète d’avoir vendu son âme au diable lorsqu’il avait 12 ans pour avoir dit, à cette âge-là : « Satan, je suis prêt à te vendre mon âme si cela me permet de devenir riche ». 

 

Et les satanistes dans tout ça ? Pour terminer, place à un coup de gueule satanique sur le forum « Comment fait-on ? » où c’est finalement cet adorateur de Satan qui paraît le plus mesuré de tous :

Rien qu’à lire ta présentation, on se rend compte directement que tu n’y connais absolument rien.[…] Satan est une force naturelle dont les principes nous apprennent à devenir maître de nous même. Il n’est ni sournois, ni arnaqueur, tes propos sortent tout droit de la bible chrétienne.[…] Avec tes paroles, tu incites des personnes inconscientes à vendre leurs âmes pour des raisons qui sont les tiennes, c’est-à-dire, complètement fausses. Vendre son âme n’est pas une chose à prendre à la légère, une fois vendue, tu ne peut plus retourner en arrière. Pour des personne mal renseignés par le sujet, ça peut être très grave. Ton acte est immature et mensonger, ça me révolte !

Sur ce, je l’annonce ici même : non, nous ne sommes pas en mesure d’acheter votre âme ou de vous mettre en relation avec le Diable. Par contre, je connais un maçon très bien, qui a des prix très intéressants, si ça vous intéresse.

EDIT : Ça a recommencé, en pire, en commentaire de cet article (sic).

 

Plus d'articles