discord-1Le discordianisme est une religion absurdiste fondée en 1965, suite à la publication du livre sacré des discordiens, les Principia Discordia. Pour inviter les gens à les rejoindre, ils écrivent : « If you want in on the Discordian Society, then declare yourself what you wish, do what you like and tell us about it or if you prefer… don’t ». Assez large, non ? 

Certains prétendent que c’est une religion-canular comme la Church of the SubGenius ou le culte d’Ed Wood, d’autres affirment que le discordianisme est absurdement sérieux. Pour en savoir plus sur les liens qu’entretient le discordianisme avec d’autres mouvements, n’hésitez pas à jeter un oeil à la cartographie visuelle du discordianisme.

Principes

Eris_Antikensammlung_Berlin_F1775Comme son nom l’indique, le discordianisme place le chaos et le désordre comme valeurs suprêmes, symbolisées par la déesse grecque de la discorde, Eris. Le désordre est vu comme un principe créateur, par opposition à l’ordre qui tente de maintenir les structures de la société. Le monde est vu comme un énorme chaos que l’homme doit embrasser dans toutes ses contradictions et peut rejoindre des courants spirituels comme le zen ou le taoïsme.

Poussant cependant cette logique de désordre jusqu’au bout, le discordianisme ne peut se concevoir sans une bonne dose d’absurde et d’humour.

illuminatiParmi les dogmes du discordianisme, on trouve par exemple la loi du cinq, selon laquelle “toutes les choses arrivent par cinq, sont multiples de cinq ou sont d’une manière ou d’une autre directement ou indirectement liées au cinq”. Cette règle étant couplée à l’énigme du 23, selon laquelle toute chose peut être est également liée à ce nombre. Cette contradiction, pour drôlatique qu’elle soit, pose un peu plus sérieusement que c’est avant tout notre grille de lecture qui conditionne notre vision du réel.

Histoire

kt_bw_softKerry Wendell Thornley (alias Lord Omar, ici à droite) et Gregory Hill (alias Malaclypse le Jeune) sont les deux principaux fondateurs du mouvement discordien. Adepte du zenarchisme (anarchisme bouddhique), Lord Omar aura, selon la légende, l’illumination en 1958, lors d’une partie de bowling avec Malaclypse le Jeune. Près de 50 ans plus tard, le culte discordien est encore vivace et a gagné une certaine notoriété avec la trilogie Illuminati! de l’auteur Robert Anton Wilson.

Fonctionnement

pope_3Cette religion postule que chaque homme ou femme de cette terre est un pape potentiel (plus haut degré de la hiérarchie discordienne) et, à ce titre, peut donc établir de nouveaux dogmes discordiens. Vous pouvez d’ailleurs vous créer très facilement sur le net une carte officielle de pape afin de prouver aux autres votre statut. L’appartenance à l’église discordienne est donc une démarche purement individuelle, empreinte de liberté. Et la seule véritable doctrine qui prévaut est d’user au mieux du mindfuck (pratique consistant à ébranler les certitudes d’une autre personne) pour rendre grâce à Eris.

Outre Eris (dont le symbole est la pomme d’or donnée à Pâris et qui déclencha la guerre de Troie), les discordiens vénèrent de grandes figures tutélaires comme ses créateurs (lire plus haut) ou des personnalités comme Don Quichotte, l’empereur fou Joshua Norton ou le cinéaste Ed Wood.

A lire également sur le Tryangle :

Liens externes :

Pour retourner à l’index de notre Wiki des cultes étranges, c’est par ici.

Les cultes les plus étranges : Nation of YahwehThe Universe PeopleThe Creativity MovementPana Wave LaboratoryEcoovieLe Mouvement RaelienThe Church of Bible UnderstandingThe Aetherius SocietyHeaven’s GateDivine TruthL’Aumisme (ou Mandarom)NuwaubianismeHappy ScienceCulte de John FrumAsatrúThe Church of All WorldsThe Church of the SubgeniusL’Eglise de l’EuthanasieLe DudeismeLe JediismeLe DiscordianismeLe Pastafarisme Le Kopimisme

Plus d'articles