Si l’envie vous prend un jour de vous promener à l’est de Doha, vous pourriez tomber sur 55 000 m2 de fleurs diverses : « roses, glaïeuls, authurium, chrysanthèmes », plantes que fait pousser Jean-Pierre Moreau à la demande de l’émir du Qatar, Hamid Khalifa Al-Thani. Après les fleurs, l’objectifs serait de passer aux fruits et aux légumes. Le plan « Vision 2030 » vise l’indépendance alimentaire du Qatar. Actuellement, plus de 90% des produits consommés par les 2 millions d’habitants dépendant de l’importation, rapporte le journal Le Monde.

L’idée est bonne mais, à quelques jours du 21 décembre, on peut penser que l’agriculteur aura bien du mal à faire pousser ses tomates à temps.

Source : Le Monde

Plus d'articles