Hier soir, j’ai reçu un mail intitulé « J’ai peut être fait quelque chose d’étrange ». Son auteur, Marc Durand, me confiait avoir réalisé une oeuvre-hommage à Mihane Yuuki, une actrice de film X japonais, de laquelle il est obsédé. Et cet album, intitulé « 美羽ゆうきに、僕のすべての愛敬, est doté d’un concept à la hauteur de la monomanie de son auteur : il n’utilise que des sons venant des films de Mihane Yuuki, mots, soupirs, cris, claques et grognement divers. Chose surprenante, le résultat est étrange, beau et tout à fait dérangeant.

L’intéressé m’a gratifié d’un mail détaillé sur sa passion, que je me permets de reproduire ici :

Il s’agit, donc, d’un projet hommage à une actrice pornographique japonaise, ゆうき美羽 / Mihane Yuuki, qui a tourné 6,3 films en 2013 (le 0,3 à cause d’un film où elle partage, malheureusement, l’affiche avec d’autres fille). Et pour réaliser cet album je me suis absolument uniquement servi de sons provenant de ses films, des voix, de sa voix, des sons d’ambiances, et absolument pas des musiques qui peuvent être présente dans ce genre de film. Le projet sur le papier est « mieux » que le résultat, car à partir de la vous pouvez imaginer ce que vous voulez comme résultat. En tout cas il s’agit d’electronica.
Je continue mon mail, car en plus ça m’occupe, par dire que j’ai découvert réellement la pornographie japonaise le 14 février 2013, très tard dans la nuit, ou tôt le matin. Ce monde parfois étrange, souvent sans limite, avec des filles magnifiques m’a « tout de suite » plus (les guillemets sont là pour dire que j’avais déjà traîné dans la catégorie « asiatique » de tube8 de temps en temps sans jamais trouver mon bonheur, sauf le jour là. Depuis je m’y suis plongé tout entier. Depuis je ne suis pas retourné sur « Tube8 »).

J’ai découvert Mihane Yuuki le 13 aout 2013 dans la matinée, elle était déjà presque à la fin de sa carrière dans ce monde public, à 18 ans.

J’ai eu l’idée, tout d’abord, de faire un album uniquement à partir de tous mes films pornographiques japonais préféré début 2014, lorsque pendant un de ces film je me suis dit que certain plan, non pornographique étaient magnifiques et qu’il y avait moyen de faire un album CD/DVD comme je commence à prendre l’habitude de faire. J’ai, bien évidemment, commencé à faire du son en utilisant les sons provenant de mon actrice favorite. Et c’est à partir de là que je me suis rendu compte que c’est uniquement sur elle que je voulais travailler, qu’aucune autre actrice, pornographique ou non d’ailleurs, ne mériterais que je lui fasse cet honneur. L’idée du DVD était donc « impossible » à réaliser.

Le fait d’avoir fait cet album m’a permis d’entretenir ma « relation » avec elle, d’être encore plus impliqué, de l’idolâtrer encore plus. Une fois l’album sorti j’étais, en fait, triste. J’ai donc décidé de continuer avec elle. Je vais dans quelques semaines réalisé un album live de cet album. Puis un autre album qui ne sortira pas avant 2017, ça me permettra d’entretenir cette relation, et d’essayer de sortir un album que je trouverais parfait, sans me faire avoir par « la tête dans le guidon ». J’aime beaucoup mon album, mais elle mérite beaucoup mieux.

Depuis, il a poursuivi son projet, et vient de sortir un album complet, à découvrir ici :

Plus d'articles