jedismeLe jediïsme est une religion non-déiste qui se fonde sur la philosophie Jedi, avec des références plus ou moins appuyées et revendiquées à la série de films La Guerre des étoiles. Quoi qu’étonnante par sa référence à une oeuvre de fiction populaire, la religion existe bel et bien et les Jedis croient en une Force, une énergie qui lierait chaque chose dans l’Univers.

Les disciples du jediïsme insistent sur le fait que leur chemin est distinct des Jedis du film, et suivent quant à eux 16 enseignements ainsi que 21 maximes.

Voici leur credo :

I am a Jedi, an instrument of peace; Where there is hatred I shall bring love; Where there is injury, pardon; Where there is doubt, faith; Where there is despair, hope; Where there is darkness, light; And where there is sadness, joy. I am a Jedi. I shall never seek so much to be consoled as to console; To be understood as to understand; To be loved as to love; For it is in giving that we receive; It is in pardoning that we are pardoned; And it is in dying that we are born to eternal life. The Force is with me always, for I am a Jedi.

Ainsi qu’une interview d’un des plus importants représentants, Kevin Trout (ou Opie MacLeod de Jedy Academy Online). Lors qu’on lui demande s’il s’agit d’une « vraie religion, d’un système de pensée ou d’un regroupement de fans trop enthousiastes« , Kevin Trout réponds « Les trois ! » :

Au centre de la foi Jedi, la Force est souvent décrite en lien avec d’autres concepts religieux comme « le prana indien, le Qi chinois ou le Dao, ainsi que l’Esprit Saint chrétien » (source). Il n’y a pas de croyance unifiée autour du jedïsme, et certains vont plus loin que d’autres, notamment Michael Grubb, sur YouTube, qui fait des démonstrations de l’utilisation de la Force :

Organisation

Pas de dogme central ou de volonté d’unification à noter dans les nombreux temples Jedi. L’organisation repose sur des forums divers et cherche avant tout à se prémunir des individus étranges qui cherchent à la détourner de ses origines et que la forme du mouvement ne manque pas d’attirer.

Histoire

En 2001, suite à une importante campagne de courriels au Royaume-Uni, ce ne sont pas moins de 390 127 personnes qui se sont déclarées Jedis lors du recensement, répondant ainsi à l’appel de plusieurs leaders du mouvement, par adhésion ou par jeu. C’est ce que l’on a appelé le phénomène Jedi. Pour les jedïstes, l’objectif était d’obtenir enfin la reconnaissance du mouvement religieux par les autorités. Ce chiffre faisait des Jedis le quatrième groupe religieux au Royaume-Uni :

UKjedicensus

En Australie, le Bureau des statistiques refusa de reconnaître le jedïsme, la classant dans la même catégorie que l’Eglise d’Elvis (sic). Mais le désir d’être reconnu est très fort : deux personnes portant des robes Jedi ainsi qu’une personne déguisée en wookie ont fait une demande à l’ONU pour que l’on change la Journée internationale de la tolérance en « Journée interstellaire de la tolérance » (source). En 2009, Daniel Jones, le fondateur de l’Eglise internationale du jedïsme, fut expulsé d’un supermarché Tesco, au Pays de Galles, pour avoir refusé de relever la capuche de sa robe Jedi. Le propriétaire a déclaré :

« Jones n’est pas exclu du magasin. Les Jedis sont les bienvenus à condition qu’ils relèvent leur capuche. D’ailleurs, Obi-Wan Kenobi, Yoda et Luke Skywalker apparaissent tous sans capuche et ne basculent jamais dans le côté obscur, alors que l’Empereur, lui, la garde toujours » (source)

Dans la vidéo suivante, on voit Daniel Jones proposer un outil pour s’entraîner à l’utilisation de la Force :

Sources officielles :

Sources externes :

Pour retourner à l’index de notre Wiki des cultes étranges, c’est par ici.

Les cultes les plus étranges : Nation of YahwehThe Universe PeopleThe Creativity MovementPana Wave LaboratoryEcoovieLe Mouvement RaelienThe Church of Bible UnderstandingThe Aetherius SocietyHeaven’s GateDivine TruthL’Aumisme (ou Mandarom)NuwaubianismeHappy ScienceCulte de John FrumAsatrúThe Church of All WorldsThe Church of the SubgeniusL’Eglise de l’EuthanasieLe DudeismeLe JediismeLe DiscordianismeLe Pastafarisme Le Kopimisme