china

A l’heure où nous écrivons ces lignes, très nombreux sont les terriens qui s’occupent en prétendant croire à l’Apocalypse de… de tout à l’heure. Mais en Chine, ça ne plaisante pas. Selon le Guardian, le gouvernement chinois aurait arrêté les 500 membres de l’Eglise de Dieu Tout puissant, une secte, car elle répandait le message maya de l’apocalypse du 21 décembre :

Chinese media outlets have been told to dampen coverage of the rumoured cataclysm. « Strengthen positive guidance and forcefully guard against the creation and spread of rumours, as well as working up panicked feelings, » said a leaked directive posted to the internet by the Berkeley, California-based China Digital Times.

A moins que le gouvernement Chinois ne soit au courant de quelque chose et se dirigerait, en ce moment-même vers Bugarach, le village de la fin du monde ?

Source : io9

Plus d'articles