nation-of-yahveLa Nation of Yahweh est un mouvement suprématiste noir, l’une des incarnations les plus controversées de la mouvance des Hébreux noirs (Black Israelites). Ils considéraient que les Blancs étaient des démons – tout simplement – et qu’on pouvait se fortifier par leur meurtre.  Le mouvement existe encore aujourd’hui et affirme être devenu non-violent.

Fondée en 1979, à Miami, par Hulon Mitchell Jr, qui prit le nom de Yahweh ben Yahweh, la Nation de Yahweh avait pour objectif de permettre aux Afro-Américains de reconquérir leur Terre Promise d’Israël. Sur une base chrétienne et judaïque, les fidèles acceptaient de voir en Yahweh ben Yawheh le nouveau fils de Dieu. En ce sens, ce groupe se démarque complètement des autres Hébreux noirs.

Accusé de violence raciale, le mouvement a été qualifié de secte dangereuse par le Southern Poverty Law Center et par le Miami Herald (source). Fils d’un pasteur pentecôtiste, Hulon Mitchell Jr étudia l’économie avant de partir dans l’Air Force. Il fut membre de Nation of Islam. En 1979, sous le nom de Brother Moses, avec sa compagne de l’époque, Linda Gaines, il créa un premier mouvement, le « Temple of Love ». Son expérience lui révéla qu’il n’était autre que le « Black God » et que Jésus, lui aussi, était Noir. Il avait été désigné pour sauver les Hébreux noirs de 400 ans d’oppressions et des persécutions raciales de l’époque. Le Temple de l’amour devient alors la Nation de Yahweh.

Le Temple connut une croissance numérique et économique importante de 1982 à 1985, touchant plusieurs villes aux Etats-Unis et se dotant d’une garde armée connue sous le nom du « Cercle des dix ». En dépit de son voeu de pauvreté, en sept ans, la nation de Yahweh aurait réuni plus de 200 millions de dollars et fut au sommet de son succès :

Mais au sein même du groupe, une Confrérie encore plus dangereuse apparaît : Yahweh l’envoie souvent terroriser les populations blanches. Il les baptise ses anges de la mort. Pour la rejoindre, le fidèle devait avoir tué un Blanc, et en rapporter la preuve à Ben Yahweh (oreille, tête…) :

During the eighties the group was investigated in connection to twenty-three murders around Miami, including a decapitated temple dissident and several dead white people who’d had their ears cut off. In November 1990 Mr. Yahweh and some of his followers were indicted with 14 killings, two attempted killings, arson and extortion. According to the charges, the group killed former members, and also practiced an initiation rite which involved killing a white person and giving one of their ears to Yahweh. Yahweh ben Yahweh was convicted of conspiracy to commit murder in 1992.

Ces activités menèrent à un raid du FBI et l’arrestation du leader et de six autres membres de Nation of Yahweh. Lors du procès, en 1992, Robert Rozier, l’un des membres de la confrérie, confessa sept meurtres et passa un accord avec le FBI contre des révélations qui permirent l’emprisonnement de Ben Yahweh (finalement libéré en septembre 2001). Les membres de Nation of Yahweh continuent de clamer son innocence et de le comparer à Jésus. Rozier, lui, est Judas.

crucifixion_title

Il n’est pas possible d’évaluer le véritable nombre de membres du mouvement, mais il prétend être présent dans 17 pays et 1 300 villes aux États-Unis. Son leader, lui, est mort en 2007.

Le mouvement actuel clame avoir renié tout penchant raciste.

Sources officielles :

Sources externes :

Pour retourner à l’index de notre Wiki des cultes étranges, c’est par ici.

Les religions les plus étranges : Nation of YahwehThe Universe PeopleThe Creativity MovementPana Wave LaboratoryEcoovieLe Mouvement RaelienThe Church of Bible UnderstandingThe Aetherius SocietyHeaven’s GateDivine TruthL’Aumisme (ou Mandarom)NuwaubianismeHappy ScienceCulte de John FrumAsatrúThe Church of All WorldsThe Church of the SubgeniusL’Eglise de l’EuthanasieLe DudeismeLe JediismeLe DiscordianismeLe Pastafarisme Le Kopimisme

Plus d'articles