«Si le regard pouvait tuer, si le regard pouvait pouvait féconder, la rue serait pleine de cadavres et de femmes grosses». Valéry, Quel Tel, 1941

C’est le cas, cher Paul Valéry, et le pouvoir du regard n’est plus à démontrer. Un jour peut-être, la loi rendra-t-elle obligatoire le port de lunettes protectrices ou de préservatifs sur les yeux pour éviter les désagrements de clin d’oeils inopinés capables d’engrosser les femmes ou d’abattre d’indésirables rufians dans les couloirs du métropolitain.

Mais, en attendant ce beau jour, le Tryangle s’interroge : Peut-on tuer quelqu’un en le regardant ? Attention, à la fin de cet article, le Tryangle vous dévoilera un grand secret qui dotera votre regard d’immenses pouvoirs.

Braco : le gourou du regard

Bracoincrowd

Commençons par rencontrer un maître du regard qui ne tue pas, mais guérit : Braco (prononcer Brat-So). Dans ce pays autrefois partie de la Yougoslavie socialiste, un guérisseur rappelle la grande tradition des Bruno Groening et autre François Schlatter. Ne cherchez pas ici une vision complète du phénomène Braco et le Tryangle n’est pas là pour enquêter sur la réalité des guérisons miraculeuses de tumeurs et autes rhumes des foins par ce guérisseur.

Non, c’est à sa méthode que nous nous intéresserons : pas d’impositions des mains, des plantes ou de paroles, juste le regard rempli d’amour de Braco. Lors de séances gratuites de «gazing» (regard attentif), réunissant de 50 à des dizaines de milliers de personnes par jour (y compris en streaming sur Braco-tv.com ), Braco diffuse son regard guérisseur d’amour :

Selon Angelika Whithecliff et certains sites d’informations sur Braco, celui-ci aurait été un homme d’affaires prospère, disposant d’une maîtrise en économie. Celui-ci aurait été transformé par sa rencontre, en 1993, avec Ivica, grand bio-énergie guérisseur et prophète de la Serbie. Après seize mois où les deux amis devinrent inséparables, « Ivica se noya tragiquement et nomma comme successeur : Braco ».

bracotv

Pourquoi le Tryangle s’intéresse-t-il tant à un guérisseur dans un guide sur le regard assassin ? La réponse est simple : Braco ne parle pas, ou peu, mais il a bien précisé que son regard ne devait pas paraître plus d’une dizaine de secondes, y compris sur les vidéos. Le risque ? Le regard de Braco est si puissant qu’il peut entraîner des dégats importants sur la santé. Même les criminels le craignent et c’est ainsi que Braco a réussi à faire baisser le taux de criminalité à New York d’un simple regard. Etonnant, non ?

Entraîner son regard

Capture d’écran 2013-01-14 à 10.04.16

 Capture d’écran d’une page de adosurf.free.fr

 On ignore à quelle préparation Ivica a bien pu soumettre Braco. Mais, pour avoir un «regard de tueur», il vous faudra suivre la même préparation. Après avoir adopté la même longueur de cheveux que le guérisseur croate, le second point consiste à savoir interpréter les regards pour, dans un deuxième temps, envoyer le signal sourcilier adéquat à votre adversaire. Ce guide pour adolescent permet de vous initier à la lecture de regard en prenant des stars pour modèles :

img23OBLIQUES + ESPRIT SCRUTATEUR, pénétrant. Le « pont » entre les deux est étroit = pensée sélective, maturité d’esprit. Prince.

img24ARQUES = RECEPTIVITE, approche subjective et affective des situations (marche au feeling). George Michael, Michael Jackson.

img28TRES ECARTES = signe d’attention diffuse (voit tout sans regarder), privilégiant les impressions globales, la vue d’ensemble sur les détails. Conception rapide (voit vite et  tout), esprit synthétique (se fait vite une idée). Sting, Zidane.

Ainsi, si vous rencontrez votre ennemi, évitez de relever vos sourcils et d’avoir l’air étonné comme un Michael Jackson. Au contraire, optez pour l’esprit scrutateur d’un Prince, le regard pénétrant, prêt à fondre sur sa proie. Vous pourrez ainsi, comme l’explique Antoine de Luzy dans son livre « La puissance du regard », devenir un maître au regard imposant :

De plus, vous pourrez vous-même acquérir, par les exercices ici décrits, ce regard pénétrant et scrutateur devant lequel tous les artifices et tromperies resteront vains. Votre regard vous secondera comme un ami ; il deviendra une force qui vous aidera beaucoup à persuader, infléchir et conquérir. Un  » gagnant  » possède un regard qui  » en impose  » et qui persuade. Vous deviendrez cet homme !

M. De Luzy aurait lui-même expérimenté l’action du regard fixe sur des grenouilles… Celles-ci meurent au bout de 10 minutes d’épreuve par manque de résistance psychique ! Surtout, pour entraîner votre regard, n’utilisez pas un miroir : vous risqueriez de vous blesser.

Comment tuer du regard ?

2100616737_1ab772e6f5_z

Vous voilà prêt ? Vous savez adopter la bonne expression sourcilière ? Votre concentration et vos expressions sont, à l’image de Braco, parfaitement pénétrantes ? Vous êtes donc prêt à recevoir le secret pour tuer du regard. Mais, attention, cette technique nécessite de l’entraînement, de la discipline et peut entraîner de graves dommages sur votre victime ainsi que sur vous-même. Êtes-vous pret ?

Pour tuer du regard, il suffit de regarder sa cible pendant la durée de temps adéquat. Pour obtenir cette durée, voici l’opération à effectuer :

120 – (âge de la victime) = Durée du regard.

En d’autre terme, si votre victime a quarante ans, regardez-la pendant au moins 80 ans pour la tuer du regard. Résultat garanti. Lorsque votre victime s’abrite hors de votre regard, vous pouvez fixer une photographie que vous aurez préalablement prise dans la journée avec un téléobjectif.  Attention tout de même, si vous êtes plus âgé que votre victime, vous risquez d’être victime de la formule relative :

40 – (âge du regard qui tue) > 0 = Risque élevée.

De nombreux praticiens du « regard-qui-tue » sont morts avant leur victime, parfois de vieillesse mais aussi d’infections ophtalmiques graves dûes au manque de battements de paupière. N’hésitez pas à recourir à des soins médicaux de type collyre et à porter des lunettes adaptées.

N’hésitez pas à vous faire part de vos succès et de vos découvertes ! L’auteur de ces lignes a déjà réussi à faire tomber plusieurs personnes dans la rue mais aussi à faire partir des femmes en courant et criant « Sale pervers ». Vous aussi, vous pouvez le faire !

Source cover photo : http://500px.com/photo/1841723

Plus d'articles