Imaginez que vous tombiez nez-à-nez avec un OVNI, en parleriez-vous à vos amis ? C’est ce qu’a fait Maël Guezel, musicien, le 20 octobre dernier sur son facebook.

Pratique répandue autant parmi les célébrités que chez les petites gens, l’Ovning-out est un geste courageux qui consiste à admettre que l’on croit aux extraterrestre. Bien sûr, une telle révélation vous expose à la vindicte et aux moqueries. Voici le post d’un certain Maël qui a attiré l’attention du Tryangle :

facebookovningout

Ce genre d’observations sont pléthores sur internet : description de la lumière d’hypothétiques vaisseaux spatiaux, commentaires sur ses déplacements qui sont jugés plus ou moins réalisables à l’aune des technologies humaines et, éventuellement, conjectures sur les intentions des « visiteurs ».

Le Tryangle a voulu en discuter avec Maël qui partage sa vision avec sincérité mais cite – il faut le signaler – un personnage controversé : Benjamin Crème.

facebook-ufo

J’aimerais d’abord savoir ce qui t’as poussé à parler de ce dont tu as été témoin ?

Très bien. J’ai ressenti le besoin d’en parler car mon désir est d’ajouter une pierre à l’édifice qui consiste à pouvoir parler ouvertement du phénomène ovni. En France, c’est un sujet qui est encore très brûlant. Nous sommes un pays très cartésien, cela a des avantages mais aussi des inconvénients dès qu’on s’approche de sujets où beaucoup d’inexpliqué demeure. A la lecture de livres comme ceux de George Adamski et du livre « Les rassemblements de forces de lumière » de Benjamin Creme et du fait d’avoir vu de nombreuses vidéos et photos d’ovni, j’ai été convaincu progressivement de l’existence des extraterrestres ou frères de l’espace. Le fait d’avoir vu deux ovnis en vrai m’a fait un choc car j’ai souvent besoin de vivre par moi-même l’expérience pour pouvoir attester de la véracité complète d’un phénomène. J’ai donc partagé mon expérience afin de montrer à mes amis et autres personnes que les ovnis existent. L’expérience est toujours sans comparaison avec la connaissance.

Est-ce ta première vision de ce type, et qu’est-ce qui t’as fait dire qu’il s’agissait d’une « rencontre de premier type » et non d’autre chose ?

C’était effectivement la première fois que je voyais des ovnis. Lorsque j’ai vu le premier objet volant étrange, j’ai tout de suite pensé à un ovni. Pour en être sûr, j’ai fait des recherches sur internet et par élimination, j’en ai conclus qu’il s’agissait d’un ovni. J’ai aussi lu le rapport COMETA qui est un comité de pilotes, scientifiques, astronomes… Ce qui a écarté la piste d’avions militaires. Et de toute façon, nous n’avons pas la technologie actuellement pour faire voler un objet à très grande vitesse et complètement silencieux.

Ne crains-tu pas les répercussions que cela peut avoir dans ta vie de percussionniste ?

Je ne crains pas de répercussions dans ma vie de musicien. Si les gens ne sont pas capables de faire la différence entre ce qui se situe dans la sphère professionnelle et privée, tant pis! Je pense qu’il faut vraiment arrêter d’avoir peur de parler des ovnis. Je suis intimement convaincu qu’en ayant moins peur chacun d’en parler, de plus en plus de personnes vont oser témoigner. Et je suis aussi intimement convaincu que notre peur freine les extraterrestres ou frères de l’espace à pouvoir rentrer de contact de manière plus rapprochée avec nous. Il est certain qu’ils ont beaucoup à nous apprendre et qu’ils viennent en pacifistes.

 478702846_f42e7412f2_o

Photo Credit: *brilho-de-conta via Compfight cc

Donc tu t’intéressais déjà aux OVNIS. Penses-tu que ta connaissance du phénomène OVNI t’aies influencé dans ta vision ? Aurais-tu vu autre chose ou rien du tout si tu n’avais pas un certain nombre de prérequis ?

Non, ma connaissance au préalable des ovnis n’a pas influencé ma vision. Si je n’avais rien lu ou vu au sujet des ovnis, j’aurai été, à mon avis, tout simplement face à un phénomène auquel je n’aurai pu donner aucune explication. Mes deux observations (mot que je préfère à vision, ce dernier ayant tendance à faire référence à une projection du mental sur l’extérieur) furent précises. Je peux décrire l’objet, la couleur, l’absence de bruit, sa position et sa trajectoire dans le ciel, etc.. J’étais parfaitement lucide et conscient.

Pourquoi t’es-tu intéressé au phénomène OVNI au départ ?

Je pense que je me suis intéressé aux ovnis car j’aime comprendre l’univers et nous avons beaucoup à apprendre de lui. J’ai été bercé dans mon enfance avec le film E.T. de S. Spielberg. Alors que j’ai grandi dans une famille athée et très cartésienne ne croyant pas du tout aux ovnis, j’adorais ce film. Je pense que je pressentais déjà que le film décrivait un phénomène réel. Lorsque les ovnis seront admis comme fait réel et donc la preuve d’une intelligence extraterrestre -ce qui ne saurait tarder car les preuves s’accumulent à une vitesse accélérée à travers le monde entier-, ce sera formidable et un pas immense pour l’évolution de l’humanité. Les frères de l’espace l’ont montré à plusieurs reprises en désactivant et en réactivant des missiles nucléaires dans certaines bases militaires (témoignages provenant de militaires), ils ont une technologie bien supérieure à la nôtre. Cela signifie que lorsque nous pourrons collaborer ouvertement avec eux, nous pouvons imaginer qu’ils nous aideront à sortir d’impasses sur les plans écologiques par exemple. Benjamin Creme affirme comme George Adamski l’affirmait de son vivant que les frères de l’espace nous aide depuis quelques décennies à nettoyer l’atmosphère de la pollution nucléaire qui est une catastrophe en particulier sur les plans éthériques de la matière, ce qui est probablement ce que les scientifiques appellent la matière noire, matière très subtile au-dessus des plans solide, liquide et gazeux.

Les OVNIs et le phénomène qui les entoure ont-elle influencé ta musique ?

Concernant ma musique, il est certain que j’ai été influencé! J’ai écrit une chanson sur les ovnis qui s’appelle « Fraternité solaire » et qu’on peut trouver sur le soundcloud à mon nom. Par ailleurs, j’ai tendance à rechercher dans mes compositions instrumentales des harmonies évoquant le cosmos.

Si vous aussi vous voulez faire votre Ovning-Out ou l’avez déjà fait, n’hésitez pas à nous écrire, rubrique contact.

Plus d'articles