Non-violente, l’affiche du prochain James Bond présente le fameux Walter PPK comme un accessoire au même titre que le noeud papillon et le smoking. Sur la plateforme participative du Nouvel Obs, Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale et auteur de Psychologie du bien et du mal, s’interroge : « cela est-il socialement anodin ? » et, plus encore, la présence d’armes à feu sur les affiches de cinéma peut-il induire des comportements agressifs ?

La réponse, ici.

Plus d'articles