Coincidence ? Hier, alors que le Tryangle publiait le premier article de son enquête sur l’existence de Slenderman, un triste fait divers avait lieu aux Etats-Unis.

Deux jeunes filles de 12 ans, originaires de Waukesha dans le Wisconsin, ont été inculpées pour meurtre après l’agression brutale d’une de leur camarade de classe. Cette attaque serait, selon leur dire, un acte de dévotion à la figure la plus horrifique et la plus légendaire du web : le Slenderman, une créature imaginaire dont le Tryangle vous détaillait hier les origines purement fictionnelles. En effet, le Slenderman n’était, à sa naissance, qu’une création graphique d’un artiste pour un bête concours… de photoshop.

Les accusées, Morgan Geyser et Anissa Weirer, auraient invité leur amie à venir dormir chez elles avec l’horrible projet de tuer celle-ci pour invoquer Slenderman, qui vivrait « dans une demeure dans la campagne avoisinante ».

b99282655z.1_20140602232538_000_ghg6fk16.1-1

Les 19 coups de couteaux auraient été donnés par Geyser dans un parc non loin de chez elle. Laissée pour morte, la victime a trouvé la force de se traîner jusqu’à une route où on l’a découverte ainsi, couverte de sang, puis transportée à l’hôpital. Le site Jsonline rapporte les faits :

Les deux suspectes ont expliqué que les coups de poignard étaient un geste d’obéissance à Slenderman, un personnage qu’elles disaient avoir découvert sur un site intitulé Creepypasta Wiki,  consacré à ce genre d’histoires. Weier a raconté à la police que Slenderman est le maître de Creepypasta et que, dans l’ordre du monde, il faut tuer pour lui prêter allégeance. Weier a expliqué que c’est Geyser qui lui a révélé que ce meurtre ferait d’elles des relais pour Slenderman – une figure paranormale connue pour sa capacité à faire sortir des tentacules de ses doigts et de son dos.

Weier a confessé ne pas avoir eu la certitude que l’opération d’invocation fonctionnerait, mais qu’elle rêvait de prouver à tous les sceptiques que Slenderman existe bel et bien. Quand la police le lui a demandé, Weier a assuré qu’elle regrettait son geste, mais ses paroles étonnent au vu de son jeune âge : « La mauvaise partie de moi voulait qu’elle meure, la bonne voulait qu’elle vive ».

Quant à Geyser, elle a montré encore moins de remords que son amie : « Je ne ressens pas de remords, ce que je trouve étrange […] il a dit qu’il tuerait toute notre famille ». Lorsqu’on lui a demandé qui était ce « il », Geyser a répondu qu’elle ne savait pas qui « il » était exactement.

Le site Creepypasta Wiki référence les « creepypastas », histoires étranges « diffusées sur le web et pouvant se décliner sous plusieurs formats (image, vidéo, fichier son, texte accompagné d’images, de vidéos, de sons, etc.) » et proches, dans leur principe, de la « légende urbaine » dans un monde multimédia (source).

Les deux accusées vont être jugées comme l’aurait été des adultes, vu la violence de leur crime. Elles pourraient être condamnées jusqu’à 65 ans de prison.

Demain la suite de notre enquête sur l’existence réelle de Slenderman par l’exorciste Ian Cat Vincent.

Source : Kotaku ; JSonline

Photo de couverture :Paternité Certains droits réservés par mdl70

Plus d'articles