Il voulait sauver l’industrie mondiale de la couche-culotte, mais sa bravoure lui a coûté la vie. En effet, un pompier a trouvé la mort dans l’explosion d’une usine du groupe japonais Shobukai, spécialisée dans la production de polymère. Représentant près de 20% de la production de polymères hyperabsorbants entrant dans la composition des couches, soit 320 000 tonnes par an, l’explosion de cette usine pourrait mener à une pénurie mondiale de couches-culottes. Comme le fit remarquer l’un des membres du Tryangle dont plus personne n’a besoin de vanter les bons mots, « c’est le Fukushima de la couche« .

Une question reste entière : la ménagère doit-elle réapprendre à synthétiser le polymère hyperabsorbants dans sa cave grâce à une trousse de petit chimiste ? Le Tryangle se penchera bientôt sur la question.

Source : Le point.

Plus d'articles