Slenderman : acte de naissance d’un monstre du web

Par la plume de Ian Cat Vincent, l’un des auteurs du blog américain Daily Grail, le Tryangle retrace la naissance du Slenderman, un effrayant monstre moderne.

To read the english version, click here.

Nous n’avons pas souvent la chance d’assister à la naissance d’un monstre.

Mais il y a de cela 2 ans, un monstre est pourtant né sous nos yeux. Parce qu’il est né sur internet, nous pouvons retracer l’instant même de sa conception, suivre sa croissance depuis les tout premiers clichés de lui postés sur le web jusqu’à l’édification d’une mythologie complète, imaginée collectivement. Nous pouvons retrouver le moment et l’endroit exact où la Chose est passée de simple créature imaginaire à un monstre qui hante les nuits de milliers d’entre nous – et dispose, selon certain, d’un véritable pouvoir occulte. Sa légende est incontestable.

Le nom de ce monstre est Slenderman. Et son influence continue de croître.

original

Slenderman est né le 10 juin, 2009. Son père est un artiste digital du nom de Victor Surge. Sa première apparition a eu lieu sur un forum très fréquenté du site somethingawful.com, célèbre pour ses concours de photoshop. Le thème de la compétition de ce jour était, tout simplement, « Créer une image paranormale ». Deux jours après le début du concours, Victor Surge poste ses deux photos  – dès lors le sujet du forum se concentra exclusivement sur ses deux extraordinaires photos. On ne parlait plus que de cela.

Simples et évocatrices, les deux photos originales du Slenderman sont des clichés en noir et blanc d’enfants dans un parc. Dans la première, un groupe d’enfants s’éloigne de quelque chose de monstrueux, ou le fuit. Dans la seconde, d’autres enfants jouent dans un parc, où l’on peut apercevoir la même silhouette derrière la barrière, derrière les arbres…

Le monstre paraît particulièrement grand, peut-être chauve, c’est un homme à la peau pâle portant une veste noire et une cravate, dont le visage ne peut être discerné. Dans la seconde photographie, si l’on regarde bien, on peut discerner les bras du monstre se transformer en tentacules. Dans les deux images, la silhouette est difficile à discerner et se mêle presque avec le paysage.

Sous chaque image, Victor Surge prétend présenter un extrait de « l’archive originale” où il dit avoir trouvé la photo. Le premier dit :

« Nous ne voulions pas y aller, nous ne voulions pas tuer, mais son silence persistant et ses bras tendus dans notre direction nous donnait à la fois la chair de poule et un curieux sentiment de réconfort… »
– 1983, photographe inconnu, probablement disparu.

La deuxième photo baptisa définitivement le monstre :

« Voici l’une des deux photographies retrouvées dans la bibliothèque de Stirling City. Elle est célèbre pour avoir été prise lors de la disparition du quatorzième enfant et pour avoir été appelée « Le Slender Man ». Selon des sources officielles, les difformités de l’individu sont des anomalies photographiques. Un feu dans la bibliothèque eu lieu une semaine après le classement de la photo. La photo originale a été confisquée par les autorités ».
– 1986, photographe: Mary Thomas, portée disparue depuis le 13 juin, 1986.

Dès le post de ces deux photos, un utilisateur du nom de « Slidebite » prophétise : « Aucun doute : ces deux photos vont être utilisées par des sites sur le paranormal et qualifiées d’authentiques ». Immédiatement, ces photos de Slenderman mêlent les faits à l’imaginaire. Surge joue le jeu et, lorsqu’on lui demande d’autres photos de Slenderman, il répond : « Peut-être, je vais faire des recherches. J’ai entendu qu’il existait d’autres photos véridiques du Slender Man. Si je les trouve, je vous les poste. ».

slenderman 1933

Les cinq jours suivants, Surge en postera plusieurs, et le Slender Man change alors de nom au profit de « Slenderman », en un seul mot. D’autres utilisateurs enthousiastes ajoutent leurs contributions à la mythologie naissante – images photoshopées ou textes courts. Des contributeurs cherchent à développer l’histoire derrière les photographies – une tendance qui devient un passe-temps très pratiqué parmi les afficionados.

L’une des premières tentatives d’élargissement de la mythologie est l’oeuvre d’un utilisateur de SomethingAwful du nom de « Thoreau-up » le 15 juin 2009. Il relie le Slenderman à la tradition médiévale allemande :

« J’ai suivi les signes de lui depuis quelques temps déjà. On retrouve des gravures sur bois datant du XVI siècle en Allemagne, où l’on peut voir un homme de grande taille, défiguré, avec des sphères blanches pour seul regard. A l’époque, on l’appelait « Der Großmann » [Sic], c’est-à-dire le Très Grand Homme. Il s’agissait d’une sorte de fée vivant dans la forêt noire. Les mauvais petits enfants qui se glissaient dans les bois la nuit étaient pris en chasse par le Slender man, et il n’abandonnait jamais avant de les avoir attrapé, ou que les enfants n’avouent à leurs parents ce qu’ils avaient fait ».

Thoreau-Up fournit ensuite la « terrifiante histoire tirée d’un vieux journal intime datant de 1702 (traduit de l’allemand) » :

« Mon enfants, mon Lars… Il a disparu. Enlevé, de son lit. La seule chose que nous ayons trouvé était un morceau de tissu noir, comme du coton mais plus doux. Et plus épais. Lars est rentré dans ma chambre hier, hurlant aussi fort qu’il le pouvait : « L’ange est dans le jardin ! ». Je lui ai demandé de quoi il parlait, et il s’est mis à me raconter des histoires à dormir debout sur un certain Der Grobmann. Il m’avoua s’être promené dans les bois aux alentours du village et avoir retrouvé l’une de mes vaches mortes, pendue à un arbre. Au départ, je n’en ai rien pensé… Mais maintenant, Lars a disparu. Nous devons le retrouver, et ma famille doit quitter cet endroit avant que nous soyons tués à notre tour. Je t’en prie, Lars, pardonne-moi… J’aurais dû t’écouter. Que Dieu me pardonne. »

Il conclut son histoire en faisant remarquer que « davantage de preuves de l’existence du Slenderman existent, mais que celle-ci est la plus ancienne qu’il ait trouvé ». Avant de demander : « Quelqu’un a trouvé d’autres témoignages de ce type ? ».

1024px-The_Slender_Man-570x356

Quelques heures plus tard, une réponse plus terrifiante que les précédentes change à tout jamais la nature même du Slenderman et métamorphose ce mythe collaboratif en quelque chose d’inconnu et de tangible. Cet utilisateur du nom de « I » posta simplement ceci :

« Le Slender Man. Il existe parce que vous avez pensé à lui. Maintenant, essayez de ne plus jamais penser à lui ».

A la fin de la journée du 15 juin, on note une remarquable augmentation du nombre d’interventions – plusieurs histoires sur le Slenderman, portant sur la période reculée de 5000 Av. Jc jusqu’au Moyen-Âge en passant par les années 50, le tout en seulement quelques heures. De façon effrayante, de nombreux membres du forum signalent également avoir fait des cauchemars dans lequel se trouve, plus ou moins présente, la silhouette élancée du Slenderman.

Le Slenderman n’est plus un fantasme. Le monstre est devenu tout aussi réel que n’importe quelle créature de cauchemar.

Pour lire la seconde partie de nos extraits de l’enquête de Ian Cat Vincent, c’est par ici.

Pour lire l’article en anglais dans son intégralité, cliquez ici.

Pour en savoir plus :

1 commentaire

  1. Intéressante analyse de la naissance d’un mythe… Et surtout de comment il arrive a s’incruster profondément dans l’inconscient collectif très vite et très efficacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*